Le territoire

L’Oltrepò Pavese est…

… depuis l’antiquité, une zone de production de vins de qualité..

C’est cette bande de terre vallonnée, au sud de la Lombardie, point de rencontre de quatre régions : Lombardie, Piémont, Ligurie et Emilie-Romagne.

Ce territoire a toujours été une ancienne demeure de la vigne. Strabo, au premier siècle av. J.-C., attribue l’invention du tonneau à l’Oltrepò Pavese. Dans ses textes, il le décrit comme étant aussi grand qu’une maison.

L’Oltrepò Pavese des vignobles et des vins d’aujourd’hui a ses racines au siècle dernier, après la rénovation des vignobles rendue nécessaire par les dommages du phylloxéra.

En 1884, l’Oltrepò Pavese comptait 225 cépages autochtones ; aujourd’hui les plus connus sont une douzaine, dont Croatine avec ses 3 900 hectares, Barbera avec ses 3 300 hectares, Pinot Noir avec ses 3 000 hectares, pour 13 300 hectares au total.

L’Oltrepò Pavese est une terre de culture ancienne, liée au territoire; on y trouve plusieurs musées :

Musée civique, culturel et historique de la poupée « QUIRINO CRISTIANI », a Santa Giuletta (PV) ;

ce Musée est dédié à Quirino Cristiani, originaire de Santa Giuletta, considéré comme l’homme qui a devancé Disney, réalisateur du premier long métrage de dessins animés de l’histoire du cinéma (1917) et créateur du premier long métrage au monde de dessins animés sonores (1931).

Musée de l’accordéon de Stradella : il abrite des accordéons anciens, avec les instruments de travail pour les construire. Mariano Dallapè, Trentin d’origine, devait connaître l’accordéon autrichien qu’avait breveté Demien en partant de l’orgue diatonique, qui produit des sons différents en poussant et tirant le soufflet, tandis que l’accordéon n’en produit qu’un seul, toujours le même. Il créa dans l’usine de Stradella l’un des premiers accordéons. Les ouvriers de Mariano Dallapè ont donné naissance à d’autres usines d’accordéon, dont les plus célèbres sont Fias, Lucchini et Maga.

Musée archéologique de Casteggio, avec des objets qui remontent à l’époque préromaine et romaine.

Musée paysan de Casteggio avec une collection d’outils agricoles du passé et des outils utilisés par les paysans.

Musée d’art rural et d’outils agricoles à Romagnese.

La cuisine et les produits typiques sont liés à une tradition paysanne :

 des pâtes farcies au ragoût de viande, l’un des premiers plats typiques de l’Oltrepò Pavese. Dans la recette classique, ils sont servis avec le même ragoût qu’on a utilisé pour la farce.

Viandes cuites à l’eau, composées de diverses viandes, blanc de bœuf, queue de veau, genou avec tête de veau. Souvent accompagnées de sauce verte ou de la moutarde typique de Voghera, ou de poivrons.
Les « malfatti », une variante de la tradition culinaire lombarde, sont des gnocchis verts oblongs faits de chapelure, de bettes cuites et d’œufs, le tout mélangé, après ébullition dans de l’eau salée : on les assaisonne de sauce aux cèpes ou de sauce tomate ou basilic.

La Mostarda di Voghera, avec sa saveur particulière, est un fruit confit entier, mis en conserve avec addition de sirop de sucre et de glucose aromatisé à la moutarde, ce qui, en plus de permettre sa conservation, lui donne des caractéristiques olfactives et gustatives spécifiques.

Le poivron de Voghera, en trois couleurs : rouge, vert ou jaune. Grâce à son goût intense, il peut également être utilisé dans la préparation de sauces et de rizottos.

Le saucisson de Varzi est l’un des produits les plus célèbres de l’Oltrepò Pavese, pour sa particularité et son goût typique. Lorsqu’il est coupé, il est d’une couleur rouge vif entrecoupée de graisse blanche. C’est un saucisson typique de toute la vallée de Staffora.

La Schita est une crêpe à base d’eau, de farine et de saindoux. Elle accompagne généralement les charcuteries locales.